Quelles sont les particularités d’un four céramique électrique ?

Le four céramique électrique est un équipement unique en son genre. Ce sont des appareils faciles à utiliser qui sont durables et automatisables. Découvrons ces dispositifs dans cette rubrique pour en savoir davantage sur leur fonctionnement.

Que faut-il entendre par four céramique ?

Le four céramique est un dispositif qui a été conçu depuis des siècles et qui sert principalement à faire cuire des poteries ainsi que des œuvres requérant une cuisson spécifique. Jadis, pour faire cuire des céramiques, on a utilisé du bois. Aujourd’hui, ce four est alimenté par le gaz ou l’électricité. Ces deux modes d’énergie présentent des coûts différents. Les possibilités de cuisson ne sont pas les mêmes. Pour trouver le meilleur modèle de four, les acheteurs peuvent commander chez COMO Céramique.

Avez-vous vu cela : Quels types de bornes de recharge sont compatibles avec ma voiture électrique ?

Le four céramique électrique est nettement plus adapté si on veut obtenir des céramiques résistantes. On n’est pas obligé d’assister la cuisson. De son côté, le four à gaz possède aussi de nombreux atouts. Il a une teneur limitée en oxygène. On peut alors jouer sur l’oxydation des grès et des émaux. Les densités et les couleurs sont modulables. Ce sont des options qui n’existent pas sur le four électrique.

Four céramique électrique : comment il fonctionne ?

Le four céramique électrique est un modèle de four qui fonctionne via des sondes et des résistances électriques. Cela permet à un programmateur de suivre la cuisson de près. Cette dernière est faite dans une atmosphère oxydante.

Sujet a lire : Quelles recettes de cuisine américaines préférez-vous ?

Aujourd’hui, ce type de four est celui que les ateliers de poterie préfèrent. Le four poterie électrique présente certes de nombreux avantages dont :

Un programmateur facile à maîtriser ;

Une haute et une basse température ;

Peu de précautions d’usage ;

De belles couleurs vives à la clé ;

Des conditions de cuisson reproductibles ;

Une adaptation en milieu urbaine ;

Les différents points de contrôle lors de l’achat d’un four céramique électrique

En ce qui concerne les fours céramiques électriques, il faut penser à regarder divers éléments avant de les acheter. Il est important de voir les résistances, ces pièces d’usure qu’il faut remplacer au bout de 150 cuissons. Pour les tester, on peut demander au vendeur de faire une cuisson test. Le but est de faire une cuisson à 400°C en déposant un morceau de papier sous chaque résistance.

Si le papier demeure intact après une cuisson, cela signifie que la résistance est hors service. Cette cuisson permet également de tester le programmateur et la sonde de température. Les résistances sont généralement vendues par lot et le prix tourne autour des 300 euros.

La sonde thermocouple ou sonde de température est un autre élément qu’il convient de voir. Il s’agit d’un petit élément fragile visible sur les anciens fours et qui peut prendre des chocs durant le transport. Le prix est environ de 40 euros.

On ne doit pas oublier de voir les parois internes du four. Ceux sont là des matériaux réfractaires. On trouve des fibres céramiques à remplacer toutes les décennies ou des briques réfractaires qui sont caractérisées par une durée de vie très longue. Attention aux fibres qui peuvent être toxiques.